Menu Fermer

Peut-on investir dans un EHPAD pour y habiter par la suite ?

Investir dans un EHPAD - image

L’investissement en EHPAD séduit toujours de nombreux investisseurs. Il permet en général de se constituer un complément de revenu. Il donne aussi la possibilité de bénéficier d’une réduction d’impôt significative. Bien entendu, il faudra se poser quelques questions avant toute prise de décision. Certaines personnes se demandent s’il est possible d’investir dans un EHPAD pour y vivre par la suite. Les réponses.

Est-il possible d’investir dans un EHPAD pour y vivre par la suite ?

L’investissement en EHPAD (Établissement d’Hébergement pour Personnes âgées dépendantes) présente de nombreux avantages. Il s’agit d’une résidence médicalisée pouvant accueillir des seniors dépendants. D’un point de vue concret, l’acquéreur ne pourra pas y vivre, surtout s’il est encore jeune. Seuls les seniors du 4e âge, c’est-à-dire les personnes âgées de plus de 80 ans, peuvent loger dans un EHPAD. Bien évidemment, tout le monde peut investir dans ce type de placement. Après l’acquisition d’une chambre, si l’investisseur décide de l’occuper, il devra verser un dépôt de garantie et payer le loyer fixé par l’établissement lui-même. Dans cette optique, l’investissement en EHPAD ne sera pas rentable et bénéfique sur le plan financier.

Il est d’ailleurs à savoir que les revenus locatifs issus de la location d’une ou de plusieurs chambres peuvent permettre à l’investisseur de préparer sa retraite. Le capital constitué lui permettra également de protéger sa famille ou de financer les études de ses enfants. Il est de même intéressant de souligner que le vieillissement de la population française joue en faveur de l’investissement en EHPAD. Une enquête réalisée par l’INSEE montre que le nombre de la population de plus de 65 ans passera de 10 à 18 millions entre 2005 et 2050. Il y aura en clair une augmentation de 80 % de la population âgée d’ici 2050. Bien sûr, cela aura un impact considérable sur le marché des EHPAD.

Investir et vivre dans un EHPAD  : est-ce une bonne idée ?

Investir dans une chambre d’EHPAD constitue le meilleur moyen de se constituer un complément de revenu. Les loyers payés par le locataire seront en effet reversés à l’investisseur. Le propriétaire de la pièce en question pourra financer ses vieux jours grâce au capital locatif constitué. Il devra bien entendu signer un bail commercial avec l’exploitant de l’EHPAD. Il s’agit du gestionnaire qui s’occupe de la gestion locative de la chambre. C’est lui qui va gérer la perception des loyers versés par les locataires de l’établissement. Le propriétaire d’une chambre EHPAD, c’est-à-dire l’acquéreur, devra obtenir le consentement de l’exploitant pour y vivre.  

Si l’investisseur décidait d’y vivre, il ne pourra pas percevoir des revenus locatifs. Au lieu de cela, il devra payer un loyer mensuel comme les autres locataires de l’établissement. Et il ne pourra pas bénéficier des avantages fiscaux offerts par le dispositif Censi-Bouvard ou ceux de la loi Pinel. Afin de jouir d’une défiscalisation à hauteur de 11 % du prix de vente hors taxe, il est préférable de louer la chambre EHPAD pendant 11 ans. La durée de la location est raccourcie s’il s’agit d’un investissement EHPAD neuf. À noter en outre que l’âge minimum requis pour être admis dans un EHPAD est fixé à 60 ans en France.

En somme, investir dans un EHPAD pour y habiter par la suite est donc une mauvaise idée. L’investisseur n’aura pas en effet l’occasion de profiter de tous les avantages de ce type de placement en procédant de la sorte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *